Vieillissement : voici la quantité d’alcool hebdomadaire à ne pas dépasser pour préserver son ADN

![CDATA[Shutterstock]]

Pas plus de cinq verres de vin ou de huit pintes par semaine pour préserver son ADN. C’est le conseil formulé par des chercheurs britanniques de l’Université d’Oxford après leur étude publiée ce 26 juillet dans la revue Molecular Psychiatry. Selon eux, une consommation excessive entraîne des conséquences à long terme sur l’organisme, notamment en accélérant le vieillissement naturel.

En cause ? Les télomères, ces "capuchons" situés à l’extrémité des chromosomes et qui permettent de les protéger. Des études antérieures ont déjà montré que des télomères plus courts pouvaient être responsables de maladies liées au vieillissement, notamment la maladie d’Alzheimer, le cancer ou encore les maladies coronariennes. Et s’ils se raccourcissent naturellement avec l'âge, l’alcool amplifie le phénomène.

L’ADN de 40% des buveurs de plus de 17 unités hebdomadaires est modifié

Les chercheurs ont examiné les données de plus de 245 000 personnes, âgées en moyenne de 57 ans, dont 51% d’hommes et 49% de femmes. La plupart étaient des consommateurs d’alcool : seuls 3% ont déclaré ne jamais avoir bu d’alcool de leur vie. Ils ont constaté que les personnes buvant plus de 17 unités d’alcool – soit cinq verres de vin ou huit pintes de bière par semaine – avaient des télomères plus courts.

Par rapport à la consommation de moins de six unités d’alcool par semaine (environ deux grands verres de vin de 250 ml), la consommation de 29 (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variole du singe : symptômes, transmission, incubation, nombre de cas
Ces fruits et légumes qui peuvent vous brûler la peau au soleil
CHIFFRES COVID. Ce vendredi 29 juillet 2022 : cas, les infos en direct
Prendre un antibiotique directement après un rapport sexuel non protégé limiterait le risque de MST
VIH : un homme de 66 ans devient le 4e patient guéri

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles