« La vieille » : Brigitte Macron en veut toujours à François Hollande

·1 min de lecture

Aucun pardon n'est possible. Critiquée et menacée en raison de sa différence d'âge avec son époux, Brigitte Macron continue d'encaisser les coups. Moqueries provenant même de François Hollande. "La vieille", s'est-il amusé à la surnommer. Un sobriquet peu élégant que, selon le livre Les Visiteurs du soir : ce qu’ils disent à l’oreille du Président (éd. Plon), la Première dame "n'a ni oublié ni pardonné." Car si elle est encore locataire du 55 rue du Faubourg Saint-Honoré, l'enseignante de 67 ans ne peut s'empêcher de songer à l'après, lorsque "les rides du temps auront achevé leur travail et l'Élysée ne sera plus qu'un rêve parcheminé."

François Hollande ne serait pas l'unique objet de son amertume. Dans leur propre bouquin titré Madame la Présidente, paru en 2019, les journalistes Ava Djamshidi et Nathalie Schuck ont révélé que Julie Gayet s'est aussi prêtée au jeu de l'ex-président de la République. "Avant l'élection présidentielle, de nombreux convives les auraient entendus s'esclaffer en expliquant qu'Emmanuel Macron était bien obligé de se présenter en 2017, parce que sa femme serait trop âgée en 2022", ont relaté les auteures. Une raison supplémentaire pour Brigitte Macron de cultiver une aversion pour l'ex-chef de l'État, dont elle n'a guère apprécié les cachotteries et qu'elle évite de croiser.

Ce ne serait certainement pas par vanité que Brigitte Macron s'offusque. Dans sa première interview sans filtre, dévoilée dans les colonnes du magazine Elle en 2017, elle se confiait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emma Daumas "perdue" après Star Academy : "J'ai mis 10 ans à m'en remettre"
« C’est dégueulasse » : Robert Ménard outré par les propos de François de Closets sur les personnes âgées
« Il se regarde quand il parle » : Emmanuel Macron n’a pas laissé à Jean-Christophe Lagarde une bonne impression
Le saviez-vous ? Marie-France Pisier est inhumée à Sanary-Sur-Mer
VIDEO - « Pas de pilote dans l'avion » : Emmanuel Macron pas épargné chez Pascal Praud