Vie numérique : 75 % des professionnels utilisent des émojis au travail

Les Français sont de plus en plus adeptes de l'émoji dans leurs échanges au travail (illustration).  - Credit:JORG CARSTENSEN / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Les Français sont de plus en plus adeptes de l'émoji dans leurs échanges au travail (illustration). - Credit:JORG CARSTENSEN / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Petit bonhomme jaune qui rit, petit bonhomme jaune qui pleure… Les émojis font partie intégrante de la culture Internet. Ce dimanche 17 juillet marque d'ailleurs la Journée mondiale de l'émoji. À l'origine plébiscitées par les jeunes internautes, ces émoticônes feraient de plus en plus d'adeptes parmi les Français plus âgés, notamment dans le milieu du travail. D'après un sondage d'OpinionWay pour Slack, relayé par BFMTV, 75 % des personnes interrogées disent utiliser les émojis dans leurs conversations professionnelles, contre 85 % des moins de 35 ans.

D'après ce sondage, seulement un quart des sondés ne ponctue jamais leurs mails ou SMS avec des émojis. Ces derniers sont une manière d'humaniser les conversations au travail en donnant une impression de sympathie et de proximité. À noter que la crise sanitaire et les confinements ne sont pas étrangers à l'essor de l'émoji dans les open spaces. « Avec la démocratisation des environnements de travail hybride, c'est-à-dire un mélange de présentiel et de télétravail, il y a eu une réduction des interactions directes entre les collaborateurs », explique Gabriel Frasconi, DG France de Slack, auprès du Figaro.

À LIRE AUSSI Confinement : « Le télétravail nuit à la productivité »

Des échanges de plus en plus virtuels

Pour une majorité des répondants, l'utilisation des émojis rendrait la communication plus efficace, plus productive et plus complète. Avec le télétravail généralisé, les collaborateurs d'entreprises ont dû [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles