La vie d’Adèle, chapitres 1 et 2 (Canal+ cinéma) La BD derrière la Palme d’or

·1 min de lecture

La folle passion d’Adèle, une lycéenne. Pour Emma, cheveux bleus… Au-delà de la polémique liée au tournage chaotique, reste une magnifique histoire d’amour hors normes et dans l’air du temps. Triple Palme d’or à Cannes en 2013 pour Abdellatif Kechiche, Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, époustouflantes de naturel.

À lire également

Harcèlement sexuel : Sophie Marceau confie avoir "aussi dû subir des choses"

Une œuvre peut en cacher une autre… La Vie d’Adèle est inspiré d’un roman graphique «Le bleu est une couleur chaude» de Julie Maroh, primé en 2011 au Festival d’Angoulême : Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh. Tout a commencé par de l’encre bleue, des cases et des bulles, avant que les héroïnes ne prennent les traits de Léa Seydoux et d’Adèle Exarchopoulos, devant la caméra d’Abdellatif Kechiche. Le cinéaste n’a pas eu un mot pour l’auteure, lorsqu’il a reçu la Palme d’or. Julie Maroh, elle, a salué le coup de maître. Rendons à César…

La vie d’Adèle, chapitres 1 et 2 est à voir lundi 10 juillet à 20.55 sur Canal+ cinéma

Isabelle Magnier

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles