Ma vie dans le bruit

France 2
·1 min de lecture

Avec le nouveau confinement, le bruit est moins présent, et nous nous rendons compte à quel point il peut peser sur nos vies. Il y a quelques mois, nous avons partagé l’existence de ceux qui n’en peuvent plus…

A Saint-Victoret, près de l’aéroport de Marseille Provence (anciennement Marignane), un avion de ligne passe toutes les 5 minutes au-dessus de la maison de Jessica.

Elle dort dans la cave pour échapper au bruit

En région parisienne, à Sannois, Catherine vit à côté de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle et de ses 500 000 vols annuels. Le bruit des réacteurs a poussé la retraitée à aménager sa chambre... à la cave.

Fabrice, Sabine et leur fille Ambre vivent le long de la ligne TGV Paris-Bordeaux : 57 trains par jour jusque tard dans la nuit. Quant à Laurent et Leïla, c’est le bruit de la nationale 10 qui empoisonne leur existence.

Impossible de vivre normalement

Notre journaliste a passé ses journées et ses nuits avec ces Français pour comprendre ce qu’ils ressentent. Impossible de bien dormir, de regarder la télévision ou de profiter de son jardin. En France, ils seraient près de 9 millions de personnes, comme eux, exposés au bruit infernal des transports.

Un reportage de Lauriane David, Marion Lippmann et Marielle Krouk pour Babel Press rediffusé dans "Envoyé spécial" le 12 novembre 2020.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi