La vie au bureau est-elle morte avec le Covid-19 ? Oui, pour le meilleur ou pour le pire

Canva

TELETRAVAIL - Libératrice pour ceux qui maudissaient « l’hypocrisie » entre collègues, délétère pour le bien-être de certains, la mort de la vie de bureau telle qu’on l’a connue avant le Covid-19 ne fait pas l’unanimité

Entre Gilbert de la compta, qui ne vient jamais le mercredi et le vendredi parce qu’il emmène ses enfants au foot, ou Nadine au marketing, qui a déménagé à la campagne et n’est là qu’une semaine sur deux, la vie de certaines entreprises a pas mal changé avec la démocratisation du télétravail. Les économies de temps de trajet, le calme et les heures de sommeil en plus font du bien, mais ces absences ont aussi enterré la vie de bureau.

Selon le récent baromètre de la vie au travail ViaVoice, avec la Mutuelle familiale, BloomTime et franceinfo, 67 % des personnes interrogées estiment que le lien humain qui prévalait par le passé entre salariés se détériore assez rapidement. « Au bureau, quand on est dispatché dans tous les sens, soit en présentiel, soit en télétravail, les temps de collectivité et informels sont beaucoup moins faciles », analyse Daphnée Breton, psychologue du travail au Cabinet Sens & Travail. Or, ce sont pendant ces moments à la machine à café, où l’on parle de ses dossiers ou des problématiques rencontrées, « que l’on crée du lien », précise-t-elle.

Moins de spontané

Pour l’experte, les échanges, la communication et l’entraide au travail sont autant d’éléments qui con(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pourquoi ce n’est pas bien grave d’arriver (un peu) en retard
Télétravail : Des bureaux « à la demande » installés dans un centre commercial ou dans une gare

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles