VIDEOS. Six séquences qu'il ne fallait pas rater dans "L'Emission politique" avec François Fillon

Bastien Hugues

Une émission tendue, du début à la fin. A un mois du premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon était l'invité de "L'Emission politique", jeudi 23 mars sur France 2. Une émission d'un peu plus de deux heures, au cours de laquelle il est plusieurs fois revenu sur les affaires qui le concernent. Franceinfo a compilé six séquences qu'il ne fallait pas rater.

>> REPLAY. Revivez "L'Emission politique" avec François Fillon sur France 2


Quand il a assuré avoir "souvent pensé à Pierre Bérégovoy" face aux affaires

Comme il l'avait déjà fait à plusieurs reprises ces dernières semaines, François Fillon s'est posé en victime, face aux affaires pour lesquelles il a été mis en examen à la mi-mars. Dès le début de l'émission, il a néanmoins fait son mea culpa concernant les costumes offerts par l'avocat Robert Bourgi : "J'ai eu tort d'accepter ces costumes et je les ai rendus", a-t-il affirmé. Puis il a poursuivi : "Ça fait deux mois que la presse déverse sur moi des torrents de boue", alors que le journaliste lui demandait s'il était "un homme d'argent".

"Ça m'a fait souvent penser à Pierre Bérégovoy", a même confié François Fillon, en référence à l'ancien Premier ministre socialiste, mis en cause dans une affaire de prêt et qui s'était suicidé en 1993. "J'ai compris pourquoi on pouvait être amené à cette extrémité", a expliqué François Fillon.


Quand il a accusé Hollande d'animer un "cabinet noir"

Le ton était solennel. Toujours à propos des affaires dans lesquelles son nom est cité, François Fillon a "mis en cause" François Hollande, en accusant le chef de l'Etat d'animer "un cabinet noir". Affirmant s'appuyer sur "les bonnes feuilles" d'un livre paru jeudi (Bienvenue place Beauvau, éd. Robert Laffont), le candidat de la droite a demandé "qu'il (...) Lire la suite sur Francetv info

"Cabinet noir" : "Il y a une dignité, une responsabilité à respecter", répond Hollande à Fillon
VIDEO. Hénin-Beaumont : "La Voix du Nord" fait front
VIDEO. Hénin-Beaumont : le mur de la discorde
"Il y a une dignité, une responsabilité à respecter. Je pense que Monsieur Fillon est au-delà, ou en deçà", tacle François Hollande
Présidentielle : Florian Philippot assure que Marine Le Pen n'aura pas "de financement de banque russe"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages