VIDEOS. Présidentielle : huit séquences qu'il ne fallait pas rater pendant le débat Macron-Le Pen sur France 2 et TF1

franceinfo

Cela restera – de loin – le plus tendu des débats d'entre-deux-tours depuis le premier d'entre eux, en 1974. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés violemment, mercredi 3 mai sur France 2 et TF1, lors d'un ultime face-à-face télévisé avant le second tour de l'élection présidentielle. Attaques personnelles, invectives, railleries... Si vous avez manqué ce grand rendez-vous, pas de panique : franceinfo a compilé huit séquences qu'il ne fallait pas rater.

>> REPLAY. Revivez le face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur France 2 et TF1

21h01 : "Monsieur Macron est le candidat du dépeçage de la France", attaque Marine Le Pen

Le débat vient à peine de débuter, Marine Le Pen démarre tambour battant par une longue attaque. "Monsieur Macron est le candidat de la mondialisation sauvage, de l'ubérisation, de la précarité, de la brutalité sociale, de la guerre de tous contre tous, du saccage économique de nos grands groupes, du dépeçage de la France par les grands intérêts économiques, du communautarisme. Et tout cela piloté par Monsieur Hollande", tance la candidate du Front national.


21h03 : "Vous n'êtes pas la candidate de la finesse", réplique Emmanuel Macron

"Vous avez démontré que vous n'êtes pas la candidate de l'esprit de finesse, de la volonté d'un débat démocratique équilibré et ouvert", répond d'emblée Emmanuel Macron, après la charge de Marine Le Pen. Avant de qualifier la candidate frontiste de "véritable héritière non seulement d'un nom, d'un parti politique de l'extrême droite française, qui prospère sur la colère des Français depuis tant et tant d'années", ajoutant qu'elle représente "l'esprit de (...) Lire la suite sur Francetv info

Présidentielle, débat télévisé : "On ne peut pas traiter le terrorisme comme si c'était une maladie alors que c'est un symptôme"
Remboursement à 100% des lunettes et des prothèses : cinq questions sur la promesse d'Emmanuel Macron
Présidentielle. Nadine Morano note le débat : "9 à 1" pour Emmanuel Macron face à Marine Le Pen
Présidentielle : une pétition appelle à voter après 17 heures pour bloquer Le Pen sans adhérer à Macron
Emmanuel Macron : "Je veux éradiquer la colère dont le Front national se nourrit"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages