VIDEOS. "L’Odyssée des gènes", 7 millions d’années d’histoire humaine décryptés

·2 min de lecture

Succès de librairie, le livre de la généticienne Evelyne Heyer, "L'Odyssée des gènes" a aussi remporté le prix du livre scientifique 2021, organisé par la communauté d’agglomération Paris-Saclay en partenariat avec l’association S[cube]. L'occasion, pour Sciences et Avenir, de revenir en vidéos sur son incroyable épopée retraçant 7 millions d'année de notre histoire, grâce à l'ADN.

HISTOIRE DES PEUPLES. "Mes voyages m’ont portée loin de mon bureau parisien, de la Sibérie à l’Asie centrale en passant par l’Afrique, raconte la généticienne Evelyne Heyer, du musée de l’Homme, à Paris. Il y a plusieurs siècles, c’étaient les épices ou les métaux précieux qui poussaient les hommes et les femmes à monter des expéditions. Mon épice à moi, c’est le sang qui coule dans nos veines." Et la salive pourrait-elle ajouter ! Ce sont des milliers d’échantillons que la chercheuse a recueillis chez des humains très divers pour en extraire l’ADN et reconstituer l’histoire des peuples, de leurs migrations et de leurs métissages. Elle nous embarque ici dans une machine à remonter le temps.

Grâce à l’informatique et aux techniques d’amplification du génie génétique, elle fait en effet parler l’ADN d’humains actuels mais aussi celui de nos lointains ancêtres, remonte la filiation des individus, repère et compare les gènes qu’ils portaient. Son odyssée nous fait cheminer aux côtés des Homo disparus Néandertal et Denisova, des premiers agriculteurs du croissant fertile, du mystérieux peuple des steppes peut-être à l’origine des langues indo-européennes, du prolifique Gengis Kahn dont sont issus 10% des Chinois et Mongols d’aujourd’hui, des filles du Roy, dont descendent les Québécois modernes ou encore des esclaves dont les pays d’origine sont révélés par les tests génétiques des Afro-Américains.

Ce faisant, elle aborde des questions vertigineuses : comment l’intégralité des 7,5 milliards d’individus de la planète peuvent-ils descendre de quelques populations préhistoriques d’Afrique ? Quelle est notre exacte parenté avec les singes ? Pourquoi certaines maladies génétiques sont-elles spécifiques au Québec ? Ou encore, pourquoi le peuple basque parle- t-il une langue si singulière ? Un voyage palpitant !

La disparition de Néandertal était-elle inscrite dans ses gènes?

Quelque chose de Néandertal et de Denisova en nous...

Les habitants d'Asie du Nord sont-ils des de[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles