VIDEOS. Enfarinés, entartés... Quand les hommes et femmes politiques sont pris à partie

franceinfo avec AFP

Après les concerts de casseroles, François Fillon a eu le droit à un jet de farine lors d'un meeting à Strasbourg (Bas-Rhin), jeudi 6 avril. Mais le candidat de la droite à l'élection présidentielle n'est pas une exception. Les hommes et femmes politiques sont régulièrement pris à partie lors de déplacements ou de meetings, surtout à l'occasion des campagnes présidentielles. Et parfois, cela se traduit par une tarte à la crème envoyée au visage ou un lancer de farine. En remontant les archives, Franceinfo a retrouvé plusieurs exemples.

François Fillon enfariné à Strasbourg en 2017

L'ancien Premier ministre marchait, jeudi 6 avril, vers la tribune pour prononcer un discours, quand un homme, qui portait un T-shirt "Les étudiants avec Fillon" a déversé sur le candidat un paquet rempli de farine, avant de se faire plaquer au sol par le service de sécurité.

"Je suis la cible d'un acharnement impitoyable", a réagi François Fillon devant le public. "Ils essayent tout pour me décourager, même les plus minables arguments. J'espère au moins que la farine était française", a-t-il ajouté en souriant.

Manuel Valls enfariné à Strasbourg en 2016

Manuel Valls, candidat à la primaire organisée par le PS, est enfariné par un homme au cri de "49.3 on n'oublie pas !" lors d'un déplacement de campagne à Strasbourg, le 22 décembre 2016. Une référence à l'article 49.3 de la Constitution, que Manuel Valls a utilisé six fois pour faire adopter la loi Macron puis la loi Travail sans le vote des députés. Et qu'il a annoncé vouloir supprimer une fois en campagne.

L'auteur de l'enfarinage, un homme d'une trentaine d'années, est immédiatement interpellé. "C'est un bon présage. C'était de la farine sans gluten, donc j'apprécie l'attention", ironise Manuel Valls à la sortie du café. "C'est les joies de la campagne. N'en faites pas des tonnes, sinon vous risquez (...) Lire la suite sur Francetv info

"On veut rediaboliser le FN" : No One Is Innocent et Darcy brûlent des masques à l'effigie de Marine Le Pen dans un clip
VIDEO. Présidentielle : François Fillon enfariné lors de son meeting à Strasbourg
"Des endroits sont souillés par les affiches électorales" : pourquoi la présidentielle agace des défenseurs des paysages
Débat présidentiel : "mépris du peuple", "dérobade"... Les "petits" candidats agacés par le refus des "grands"
Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du Raid, rejoint Emmanuel Macron, et sera candidat aux législatives

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages