VIDEOS. Covid-19 : du Bangladesh au Mexique, ils racontent une année d'écoles fermées

Valentine Pasquesoone
·1 min de lecture

Un bond en arrière pour 12,4 millions d'élèves français. Les écoliers, collégiens et lycéens ont repris leurs enseignements à distance, mardi 6 avril, pour tenter d'endiguer la troisième vague de l'épidémie de Covid-19. Les cours "se feront à la maison" pour au moins trois semaines, a prévenu Emmanuel Macron mercredi 31 mars au soir.

Si la France a choisi de laisser ses écoles ouvertes ces derniers mois, d'autres pays ont, eux, fermé les établissements depuis mars 2020. Selon les données de l'Unicef (en anglais), 168 millions d'élèves dans le monde ont été entièrement privés d'école en présentiel ces 12 derniers mois. Près de 215 millions, soit un élève sur sept, ont suivi plus des trois quarts de leurs enseignements loin de leurs salles de classe.

Au total, 211 jours sans aller en classe au Panama, 198 jours au Bangladesh, 180 au Mexique… Aujourd'hui encore, 888 millions d'enfants et d'adolescents voient leur année scolaire perturbée par la pandémie de Covid-19. Franceinfo a interrogé quatre élèves et une enseignante, pour qui "l'école à la maison" est une réalité quotidienne depuis un an.

Saira Fakiri, 12 ans, collégienne aux Etats-Unis

Cette année passée si loin de l'école a été particulièrement éprouvante pour Saira Fakiri. L'adolescente a brusquement quitté son école primaire de Pleasanton, en Californie (Etats-Unis), quand l'épidémie a renvoyé chez eux les élèves de l'Etat. "Nous pensions que nous allions quitter l'école pour deux semaines, que ce serait une sorte (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi