VIDEOS. "15 minutes pour convaincre" : ce qu'il faut retenir du grand oral des candidats à l'élection présidentielle sur France 2

Clément Parrot, Fabien Magnenou

C'était leur dernier grand oral avant le premier tour. Les 11 candidats à l'élection présidentielle se sont retrouvés, jeudi 20 avril, sur France 2, pour une émission exceptionnelle baptisée "15 minutes pour convaincre". Chaque prétendant à l'Elysée a tenté de convaincre une dernière fois les électeurs en disposant tour à tour de quinze minutes.

En fin d'émission, 2 minutes et 30 secondes supplémentaires leur ont été accordées pour répondre à leurs concurrents et conclure. Les candidats ont appris la fusillade aux Champs-Elysées au cours de l'émission et ont tous exprimé, en conclusion, leur solidarité aux familles des victimes. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir de cette soirée politique à trois jours du premier tour.

Allez directement à la fiche de :

Jean-Luc Mélenchon
Nathalie Arthaud
Marine Le Pen
François Asselineau
Benoît Hamon
Nicolas Dupont-Aignan
Philippe Poutou
Emmanuel Macron
Jacques Cheminade
Jean Lassalle
François Fillon









Jean-Luc Mélenchon

• Sa stratégie. Jean-Luc Mélenchon a tenté de faire passer un message d’apaisement pour rassurer les électeurs qui pourraient être inquiets par son programme. "Je ne suis pas un homme de pagaille", a-t-il ainsi avancé avec calme. Il s’est présenté à plusieurs reprises comme un homme de paix, exprimant son attachement à l'ONU qui est, selon lui, "menacée" par la politique interventionniste des Etats-Unis. Il n'a pas hésité à rappeler qu'il était un homme de gauche : obligation pour l'Etat de proposer un emploi à tout chômeur de plus d'un an et imposition d'un salaire maximum.

• Sa réplique choc. "A qui vous croyez parler ! Je m’apprête à gouverner ce pays !" Face aux journalistes, Jean-Luc Mélenchon a refusé de dire frontalement qu'il quitterait l'Union européenne si sa proposition de renégociation des traités communautaires échouait.

• Son objet. Le candidat de la France insoumise a apporté un réveil sur le (...) Lire la suite sur Francetv info

4 Vérités : pour Philippe Poutou, "pas question de désarmer toute la police"
La présidentielle expliquée aux Américains grâce à la pétanque
Présidentielle : à Blanquefort, dans l’usine de Philippe Poutou, les ouvriers "fiers" de leur collègue mais pas tous convaincus
Attentat sur les Champs-Elysées : Jean-François Copé défend "un tournant sécuritaire assumé"
"15 minutes pour convaincre" : dernier grand oral pour les onze candidats

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages