Yémen : les loyalistes progressent vers le sud, des prisonniers libérés

Les forces loyalistes yéménites, appuyées par les frappes de la coalition arabe, ont repris ce lundi la province méridionale d’Abyane des mains des rebelles chiites. C’est leur quatrième succès depuis la prise à la mi-juillet d’Aden, la capitale du sud du pays. Par ailleurs, sept prisonniers, des combattants de la Résistance du Sud, une coalition de combattants opposés aux rebelles chiites, ont été relâchés et sont arrivés à Aden, à bord d’un des avions du Comité international de la Croix Rouge. Le président du CICR, Peter Maurer, est d’ailleurs arrivé lui aussi à Aden où il a entamé une visite de trois jours au Yémen. Les hôpitaux s’efforcent de faire face à l’afflux de combattants et civils blessés. L’ONG Médecins sans frontières appelle à la levée de l’embargo sur les importations de médicaments. “Certains d’entre eux ont dû attendre des heures avant d‘être hospitalisés et dans ce laps de temps, nous avons perdu 5 personnes parce qu’ils n’ont pas pu bénéficier des soins… je dirais, de première urgence” déplore Joanne Liu, la présidente internationale de MSF. La situation sanitaire du Yémen « au bord de l’explosion » d’après Médecins sans frontières http://t.co/7absORCUwS pic.twitter.com/vzOYN5Uh2t— Le Monde (@lemondefr) 4 Août 2015 En quatre mois et demi, la guerre au Yémen aurait fait près de 4000 morts dont la moitié de civils. Le CICR estime à 1, 3 million de personnes le nombre de déplacés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles