Vers la fin des tensions en côte d’Ivoire : un accord entre le gouvernement et les mutins

De retour dans la ville où il avait été retenu contre son gré, il y a une semaine, le ministre de la Défense de la Côte d’Ivoire a poursuivi des pourparlers avec les militaires mutins ce vendredi.

Selon des sources présentes lors de la rencontre, un accord a été conclu concernant le versement de primes. Les mutins auraient obtenu une prime de 5 millions de francs CFA, soit un peu de 7 millet 6 cents euros, mais le gouvernement ne l’a pas confirmé..

Les soldats affirment n’avoir reçu aucun des paiements qui leur avaient été promis, dans le cadre d’un accord initial, le week-end dernier. Ils seraient prêts à relancer leur rébellion.

Des tirs ont éclaté dans deux camps militaires de la capitale Abidjan et des troupes renégates ont bloqué les accés à la ville de Kormogo, dans le nord du pays

En début de soirée, les mutins, avaient repris le contrôle des accès à Bouaké. Comme la semaine dernière, plusieurs autres casernes dans le pays avaient pris le relais.

Le gouvernement ivoirien tente, sans succès, de réformer l’armée qui compte d’anciens rebelles, intégrés après la crise qui a coupé le pays en deux, de 2002 à 2011.

Avec agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages