Un conseiller de Donald Trump aurait eu plusieurs conversations avec l’ambassadeur russe

Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale du président élu Donald Trump, aurait eu plusieurs conversations téléphoniques avec l’ambassadeur russe à Washington, le jour où l’administration Obama a annoncé des représailles contre la Russie pour son ingérence dans l‘élection présidentielle américaine.

Les faits soulèvent d’autres questions sur les contacts des conseillers de Trump avec des responsables russes, à un moment où les services de renseignement américains affirment que les cyberattaques ont été lancées par Moscou pour augmenter les chances de Trump à la présidentielle.

Photos:Flynn seated next to #Putin in #Moscow at #Russia Today gala-at table w/Jill Stein #TrumpLeaks #theresistance #obama #trump #aca #rt pic.twitter.com/Bseogz1RYY— Scott Dworkin (@funder) 13 janvier 2017

Sergey Zheleznyak, cadre du parti Russie Unie a déclaré que la Russie s’attendait à ce que les relation avec les Etats-Unis soient pragmatiques. Il a ajouté “nous comprenons parfaitement que nos intérêts puissent être très différents sur de nombreuses questions”. Pour lui, “le pire scénario serait une tentative de paralyser l’activité de Trump, ce serait une catastrophe non seulement pour les Etats-Unis, mais pour de nombreux pays dans le monde”.

Alors que le compte à rebours avant l’investiture du président des États-Unis est en marche, la Russie observe très attentivement comment le président élu forme son équipe. Les déclarations des nouveaux acteurs politiques sont notées. Moscou est prêt à donner à Trump du temps pour résoudre les problèmes.

#BREAKING! Intelligence Committee will investigate possible #Russia-#Trump links #TrumpLeaks #theresistance #1uMLKhttps://t.co/XAPRdmATQA— Scott Dworkin (@funder) 14 janvier 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages