Syrie : la Turquie multiplie les frappes aériennes contre Daesh

Au nord de la Syrie, l’armée turque poursuit son son pilonage intensif contre les positions de Daesh.

Selon Ankara, 41 jihadistes auraient été tués lors de plusieurs raids aériens sur les communes de Bzagah et de Soulfaniyah.

La semaine dernière, l’Etat major turc avait déjà annoncé la mort de 69 combattants du groupe Etat islamique.

L’Armée turque détruit 15 cibles de l’organisation terroriste Daesh en Syriehttps://t.co/f7vB6jMeAM— TRT Français (@TRTFrancais) 10 janvier 2017

Depuis la fin du mois d’août, la Turquie a lancé une vaste offensive militaire au nord de la Syrie pour chasser Daesh et empêcher les kurdes de Syrie de reprendre le contrôle de cette région frontalière.

Mais sur place Daesh oppose encore une résistance acharnée, comme dans le secteur d’al-Bab. Une cinquantaine de soldats turcs ont été tués dans les combats depuis quatre mois.

Jeudi, Moscou et Ankara ont signé un accord pour “coordonner” leurs frappes aériennes en Syrie lorsque les deux pays visent des “cibles terroristes”.

Avec Agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages