L'UMP : rien ne va plus!

euronews videos

Copé, Fillon, une guerre des chefs qui prend le chemin du tribunal et qui menace l’UMP. Même le président fondateur du parti, Alain Juppé, à échoué dans son rôle de médiateur, un rôle qu’il qualifiait de “galère”, mais qui pourtant visait à apaiser la crise, et à légitimer l’un des deux candidats.

Hélas, les conditions de la médiation Juppé, n’ont pas été acceptées.

“François Fillon a tout fait pour que la médiation Juppé puisse réussir et puisse aboutir. Aujourd’hui Jean-François Copé a refusé cette médiation, pourtant elle portait l’espoir de tous nos militants”, résume Valérie Pécresse.

Juppée jette donc l‘éponge et Fillon s’en va saisir les tribunaux. Bref, l’UMP est en plein déconfiture.

“Je crains qu’il y ait des séquelles très difficiles à combler, s’inquiète Luc Chatel, qui a soutenu Jean-François Copé durant sa campagne.

Mais le seul moyen de remédier à cela, c’est d’abord de respecter les règles. Quand on est responsable politique, quand on a été ministre, Premier ministre, on respècte les règles.”

Jean-François Copé n’en démord pas, il veut s’en tenir à la commission des recours du parti, sorte de cour d’appel de l’UMP, que les pro-Fillon jugent trop partisane. Comme souvent, les deux camps s’accusent de fraude massive…

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages