Comment les smartphones reconditionnés retrouvent une seconde vie ? Démonstration ! Capital, dimanche à 21:00 sur M6

Capital

« Modèle récent, état impeccable, vendu 50% moins cher que le neuf ! » Plutôt tentant ce genre d'annonces, surtout s'il s'agit, d'un smartphone dernier cri, d'un sac de luxe ou d'une voiture ! Aujourd'hui le marché de l'occasion s'attaque à tous les créneaux, y compris le haut de gamme. Et les Français n'hésitent plus à craquer : ils sont déjà 60% à être convaincus que l'occasion, est le moyen de mieux consommer, tout en dépensant moins ! Pourtant, derrière des offres plus alléchantes les unes que les autres, comment faire le tri entre arnaques et bonnes affaires ? Les nouveaux sites marchands qui vous garantissent l'origine et l'état du modèle sont-ils vraiment plus fiables ? Exploration dans la jungle de l'occasion.

Pas vraiment neuf, pas vraiment d'occasion : voici le téléphone reconditionné !

Il s'est vendu 56 millions de smartphones reconditionnés, dans le monde, l'an dernier. Et ce chiffre devrait doubler d'ici l'année prochaine. Car, contrairement à un téléphone d'occasion qui a souvent perdu de sa superbe, le reconditionné lui a été rajeunit à l'intérieur, rénové et bichonné à l'extérieur… pour en faire un « presque » neuf, pour 200 euros moins cher qu'un neuf ! Mais d'où viennent ces tout nouveaux produits ? Qui leur redonne une seconde vie ? Peut-on vraiment faire confiance aux téléphones reconditionnés ? Le leader français du reconditionnement nous a ouvert les portes de son usine située à Avranches (Manche). Ce normand de 37 ans a tout misé sur ce nouveau marché et a même inventé de nouveaux procédés industriels pour rajeunir les smartphones qu'il récupère. Mais il doit faire face à la concurrence chinoise, aux méthodes beaucoup moins scrupuleuses.

Le boom du luxe d'occasion

Des sacs griffés, des bijoux ou des montres de seconde main, vendus de -20% à -50% : autrefois ringard, le luxe d'occasion est devenu une nouvelle façon de consommer. Pour beaucoup, c'est une façon économique et maline d'accéder à des produits dont on rêve. Pendant longtemps, ce marché du luxe de seconde main s'est résumé aux maisons d'enchères et aux dépôts ventes. Mais avec la crise, plusieurs sites Internet se sont lancés sur ce créneau. Ils s'appellent Collector Square, Vestiaire Collective ou encore Instant Luxe et promettent aux acheteurs et aux vendeurs un service de qualité et des produits authentifiés moyennant des commissions qui font grimper les prix. Le luxe d'occasion est-il toujours synonyme de bonnes affaires et d'économies ? Quel est le juste prix d'un article de luxe d'occasion ? Entre marchands, vendeurs et acheteurs, qui fait les meilleures affaires ?

Une nouvelle voiture, oui mais d'occasion !

Il s'est vendu l'an dernier, en France, 5,6 millions de voitures d'occasion. C'est trois fois plus que de véhicules neufs ! Grand constructeurs, start-up spécialisées sur Internet, qui sont les professionnels qui tentent de s'imposer sur ce gigantesque marché de 40 milliards d'euros par an ? Et quelles sont leurs méthodes pour tenter de gagner des parts de marché alors que les Français restent majoritairement séduits par les ventes entre particuliers qui constituent les deux tiers des transactions. Une préférence qui ne simplifie pourtant pas forcément l'acte d'achat. Car comment être sûr que la voiture acquise l'est au juste prix ? Et surtout, qu'est-ce qui garantit qu'elle est réellement en bon état. Pour celui qui ne connaît pas grand-chose à la mécanique, les vices cachés peuvent se révéler nombreux. Et face à un vendeur peu scrupuleux, une apparente bonne affaire peut engendrer bien des soucis.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages