Les pays voisin du Centrafrique se mobilisent pour empêcher la chute du Président Bozizé

euronews videos1 janvier 2013

120 soldats du Congo-Brazzaville sont arrivés ce mardi à Bangui, la capitale. Le Gabon a envoyé un contingent similaire qui vient appuyer les 400 Tchadiens déjà sur place. Le Cameroun devrait à sont tour envoyer une centaine d’hommes d’ici la fin de la semaine. Leur objectif, stopper la progression des rebelles du Séléka qui occupent déjà une grande partie du pays et se trouvent à quelques dizaines de kilomètres de la capitale.

Les insurgés exigent le départ du président centrafricain. Selon eux le gouvernement est responsable de l’arrestation de plusieurs sympathisant du Séléka ces derniers jours.

La communauté internationale s’inquiète de la rapide dégradation de la situation dans ce petit pays de 5 millions d’habitants déjà parmi les plus pauvres du monde.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages