Les Cubains frustrés de la fin des privilèges migratoires américains

Si la levée par Barack Obama des privilèges accordés aux clandestins cubains parvenant aux Etats-Unis a été saluée par le gouvernement cubain, les habitants de La Havane se montraient plus réservés face à cette décision qui les prive désormais d'une opportunité très avantageuse.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages