Kenya : la grève des médecins continue malgré les menaces de licenciement

Un tribunal kényan a condamné jeudi sept représentants syndicaux à un mois de prison avec sursis et les a sommés de mettre un terme à la grève des médecins qui paralyse les hôpitaux publics du pays depuis près de 40 jours.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages