Gauche : une primaire pour un perdant ? (partie 2)

Dans cette deuxième partie de "Politique", nos chroniqueurs explorent l’avenir de la gauche et décryptent les sondages, qui donnent Manuel Valls gagnant au premier tour de la primaire de la gauche avec 31% des intentions de vote, devant Arnaud Montebourg et Benoît Hamon. Cela signifie-t-il que le réformisme l’emporterait pour devenir le meilleur perdant de la future présidentielle ? Les débats peuvent-ils changer la donne ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages