Expliquez-nous - Animaux : la fin des ventes sauvages

À partir du 1er janvier 2016, un particulier ne pourra plus vendre ses chiots ou ses chatons sans une déclaration préalable à la Chambre d'agriculture. Objectif : assurer une meilleure traçabilité des animaux vendus sur internet et lutter contre le traffic, le 3ème au monde après celui des armes et de la drogue.