Centrafrique: la France veut protéger ses ressortissants

AFPFrance27 décembre 2012

Le président François Hollande a souligné jeudi 27 décembre que la présence militaire française en Centrafrique n'était pas destinée à "protéger un régime" contre l'avancée de la rébellion, mais les ressortissants et les intérêts français, en marge d'une visite à Rungis. Durée: 00:27

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages