Bébé Rom: une simple question d'humanité pour le maire de Wissous

Le maire divers droite de Champlan (Essonne), Christian Leclerc, a refusé mercredi 3 janvier l'enterrement dans le cimetière municipal d'un nourrisson rom décédé le 26 décembre. La petite fille sera finalement inhumée lundi à Wissous, à environ 7 km de Champlan.Durée: 01:18

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles