États-Unis : le faux dossier russe de Donald Trump ?

Dans une semaine, jour pour jour, la Maison Blanche changera de locataire. Tandis que Donald Trump s’apprête à s’y installer, les divisions profondes qu’il suscite au sein du peuple américain sont à leur paroxysme. Le président élu est notamment accusé par une frange de l'opinion publique et de la classe politique américaine de collusion avec Moscou. Mercredi, lors de sa première conférence de presse depuis son élection, Donald Trump a balayé ces accusations, les qualifiant de "bidon".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages