VIDEO Les Z'Amours, un jeu trop "vulgaire" ? Cyril Hanouna revient sur l'arrêt de l'émission de France 2

·1 min de lecture

A la rentrée prochaine, une émission culte de France Télévisions va disparaître de la grille. Après 26 ans d'antenne, le jeu Les Z'Amours va en effet s'arrêter. Un coup de théâtre révélé par Le Parisien ce week-end, mais toujours pas officiellement confirmé par France 2. La nouvelle semble pourtant bien être considérée comme acquise par tout le monde : les anciens animateurs du jeu comme Jean-Luc Reichmann ou encore Tex ont d'ailleurs réagi à la triste nouvelle. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs n'ont pas manqué de revenir sur cette annonce sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi.

L'animateur star de C8 a confirmé que l'émission allait bien s'arrêter à la fin de l'année télévisuelle. Mais selon Cyril Hanouna, les audiences en berne depuis le départ de Tex, remplacé par Bruno Guillon, ne seraient pas la seule raison de cette décision unilatérale de Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions : « Je sais que ça faisait longtemps qu’ils pensaient à arrêter Les Z’Amours, non pas pour une question de budget, mais aussi pour une question d’image, ça serait un peu trop graveleux, un peu trop vulgaire » a déclaré l'animateur de TPMP. « Moi c’est ma came, je dis la vérité j’aimais bien Les Z’Amours, mais ils veulent un truc où on apprend des choses » a-t-il ajouté. Delphine Ernotte a en effet entrepris un grand ménage depuis son arrivée aux commandes du groupe France Télévisions, avec le départ d'animateurs historiques (William Leymergie, Julien Lepers, David Pujadas) (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Affaire conclue : Caroline Margeridon se moque de l’objet apporté par un vendeur
Un si grand soleil : la femme de Benjamin Bourgois intègre le casting de la série !
VIDEO Affaire conclue : un vendeur se sépare d'un tableau abîmé lors d'une dispute familiale féroce
Mariés au premier regard : les candidats sont-ils rémunérés ?
20h de TF1 : Thierry Breton, le « monsieur vaccin » de l'Europe peine à convaincre les téléspectateurs