VIDEO Les Z'amours : confondue avec Lara Fabian par des Chinois, elle joue le jeu

·1 min de lecture

Lorsque Bruno Guillon a demandé aux candidates des Z’amours de ce lundi 18 mai de raconter une « situation peu habituelle » dans laquelle elles s’étaient retrouvées, il ne pensait pas avoir affaire à la reine des anecdotes. Sylvie, une femme au quotidien des plus rocambolesques, avait mille histoires à évoquer : le jour où elle a plongé dans la vase du canal de l’Ourcq à Paris pour aller chercher son chien, cette fois où la police a débarqué chez elle un matin en se trompant d’appartement… « Dites-moi, quand vous allez chez le coiffeur, les autres clients ne parlent pas, on est d’accord ? Sur l’heure et demie de la permanente, ils n’ont pas le temps d’en placer une », s’est amusé Bruno Guillon. L’animateur a surtout apprécié une de ses histoires, impliquant un quiproquo. « C’était il y a quelques années, on va dire il y a bien 15 ans… J’avais des faux-airs de Lara Fabian à l’époque, a raconté Sylvie. On me prenait souvent pour elle, je ne sais pas… » En vacances du côté de Nice, elle était allée faire un karaoké avec une amie. Une soirée mémorable !

« Mon surnom, c’est Nala, comme la fiancée du roi lion. Donc sur la feuille du karaoké, j’ai mis “Nala” », a-t-elle expliqué. « Nala Fabian ? », s’est amusé Bruno Guillon. « Juste “Nala” ! Ils ont dû comprendre “Lara”. Mon tour est venu. Il y avait des touristes chinois qui étaient là. On m’a appelée et ils se sont agglutinés devant la petite scène qu’il y avait. Ça fait bizarre, quand même… », a raconté Sylvie. On l’oublie parfois, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z’amours : cette terrible vengeance d’une candidate, énervée contre son compagnon
VIDEO Dalida : son frère Orlando très "surpris" par son histoire d'amour secrète avec Alain Delon
VIDEO Archives secrètes : comment une fan de Claude François a découvert Marc, son fils caché
Nikos Aliagas en larmes : l'animateur très ému par le témoignage de Moundir dans 50mn Inside
VIDEO Incroyables transformations : les internautes en colère contre les experts, "hyper méchants" avec une candidate

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles