VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon choqué par le récit de la rencontre de deux candidats

·1 min de lecture

C’est enceinte de 8 mois mais dans une forme olympique qu’Élodie s’est présentée sur le plateau des Z’Amours. La future jeune maman responsable RH a été la première à se lancer sur l’autoroute des confidences sur le plateau du jeu de France 2, laissant assez peu de chances de briller à ses concurrentes. Elodie a révélé avoir rencontré son compagnon dix mois plus tôt. « C’est rapide hein ?! Nous on n'a pas le temps… Après il est un peu vieux donc… » s’est-elle justifiée « Enfin un peu vieux… il a 47 ans vous en avez 31, ça fait que 16 ans de différence », a temporisé Bruno Guillon. « Ben faut aller vite, on sait jamais », a balancé Elodie pragmatique « On sait jamais… D’accord... Super, ben moi et mes 50 ans on vous embrasse », a répondu Bruno Guillon plein d’ironie.

« Vous vous êtes rencontrés comment ? » a demandé le mari de Marion. « On s’est rencontrés sur un réseau social, TikTok on faisait des TikTok, on avait une copine en commun, elle nous a mis sur un groupe Messenger, de là on a parlé mais bon sur le coup il avait déjà une femme et une maîtresse... » « Il avait la santé surtout… », l’a interrompue la voix off des Z’amours. « Ah ben il était au taquet », a confirmé la future maman qui s’est jetée dans l’aventure sans hésiter. « Il était avec sa femme depuis longtemps ? », a demandé le papa d’Anatole un peu scotché « Neuf ans ». « Et sa maitresse ? » « Oh ben c’était une amourette de TikTok ça devait faire six mois je pense. » De quoi inquiéter la jeune Élodie quant à la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Dîners clandestins : pourquoi le nom de Cyril Lignac est-il cité dans la polémique ?
Aya Nakamura : pourquoi elle avait caché à sa fille sa carrière de chanteuse
Françoise Hardy : ce scénario élaboré pour aller au bout de l'euthanasie voulue par sa mère
Loft Story : cette aide financière accordée aux candidats pendant l’aventure
VIDEO Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon reconnaît finalement que des invités ont payé 220 euros pour un dîner chez lui