VIDEO Les Z’amours : une candidate pardonne une lourde faute à son mari et impressionne Bruno Guillon

·1 min de lecture

Il y a des choses que l’on pense impardonnables, mais certaines personnes arrivent parfois à les digérer. Ce mardi 29 juin, Bruno Guillon a entendu dans Les Z’amours l’histoire d’un couple qui aurait pu, compte tenu des circonstances, ne jamais se reformer. « Votre chéri a fait ça un jour et pour le coup, vous n’avez rien vu venir. De quoi s’agit-il ? », avait alors demandé l’animateur aux candidates du jour. Joëlle s’est ouverte, avec le sourire malgré tout, sur sa vie conjugale en dents de scie avec Pascal. « Je suis tombée du quinzième étage. Mon mari est parti avec une jeunette de 25 ans, à 50 ans, a-t-elle révélé à Bruno Guillon. Il a pété les plombs. » La fameuse « crise de la cinquantaine », comme l’a relevé l’animateur. « Ça existe ! », a confirmé Joëlle. Pascal a rencontré une jeune femme dans la grande surface où il travaillait à l’époque. « En général dans une grande surface, on repart avec les produits, pas avec la vendeuse… », a ironisé Bruno Guillon. Mais c’est pourtant ce qu’il a fait, en quittant sa femme pour aller vivre une nouvelle histoire.

« Il a craqué sur une vendeuse et il est parti avec », a poursuivi Joëlle. Le quinquagénaire a pris sa décision juste après le mariage de leur fille. « Il est parti six mois, il a eu le temps de faire un petit bébé… », a révélé la candidate des Z’amours, suscitant une vive réaction de la part du public de l’émission. « Ah oui donc on est vraiment sur une grosse, grosse boulette… », a commenté Bruno Guillon, estomaqué. Pascal (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Familles nombreuses, la vie en XXL : inquiétude chez les Santoro à cause de la Covid-19
Koh-Lanta : que font les réservistes en attendant d’être envoyés à l’aventure ?
VIDEO « Ça nous a bouleversés » : le groupe Maneskin (Eurovision 2021) revient sur les accusations de drogue
VIDEO Incroyables Transformations : les experts relookent… le père Noël
Marie-Sophie Lacarrau sous surveillance : Jean-Pierre Pernaut vient toujours dans les coulisses du 13h

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles