VIDEO. Des vaches apprennent à aller aux toilettes pour le climat

·2 min de lecture

Des scientifiques assurent avoir réussi à dresser des vaches pour qu'elles aillent uriner dans des toilettes, dans le cadre d'un programme visant à réduire l'émission de gaz à effet de serre.

ENVIRONNEMENT. Des scientifiques allemands et néo-zélandais ont réussi à dresser 16 veaux pour qu'ils urinent... au "petit coin" ! C'est ce qu'ils rapportent dans une étude très sérieuse publiée dans la revue qui démontre ainsi qu'il est possible de récupérer une partie des urines de ces bovins pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). En effet, au fil du temps, l'azote contenu dans l'urée tend à se décomposer en oxyde nitreux, qui représente près de 10% des émissions de GES en Nouvelle-Zélande, où plus de la moitié est liée au bétail. Si l'expérience a commencé comme une blague de chercheurs, la gestion de l'urine bovine riche en azote pourrait à long terme présenter de vrais avantages pour le climat.

L'agriculture est à l'origine de la moitié des émissions de gaz à effet de serre en Nouvelle-Zélande

"Si nous pouvions recueillir 10 ou 20% des urines, cela suffirait à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et le lessivage des nitrates", a expliqué Douglas Elliffe, de l'université d'Auckland (Nouvelle-Zélande). Outre l'azote, le nitrate également contenu dans l'urine a tendance à s'accumuler dans les sols avant d'infiltrer les rivières et les ruisseaux. Pour mener à bien leur expérience, les scientifiques ont utilisé la nourriture comme motivation pour conduire les veaux à apprendre à "faire au pot". En réalité, un enclos à latrines permettant de récupérer l'urine. Ils ont assuré que les résultats obtenus étaient comparables à ceux attendus d'un enfant de trois ans. Une démonstration a été jointe en vidéo par les chercheurs, à voir ci-dessous :

Désormais, le défi est de changer d'échelle, pour dresser de grands troupeaux et adapter le principe à des environnements comme la Nouvelle-Zélande où les bêtes passent plus de temps en plein air que dans des étables. Si la démonstration de faisabilité est acquise, l'application pertinente pour lutter contre le réchauffement climatique est donc encore loin. Mais en regard des , tout es[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles