VIDEO. Trouver l'amour en période de Covid ? C'est possible

"Franchement, si vous êtes célibataire, vous n'avez rien à gagner à vous dire "Je vais attendre". On ne sait pas combien de temps ça va durer. Peut-être que notre vie, elle est changée à tout jamais et que ça va être comme ça pendant des années encore !" Yann Piette, coach en relations amoureuses, a quelques conseils pour aider les célibataires à trouver l'amour malgré les restrictions liées au Covid. Selon lui, il ne faut pas développer la "croyance limitante". En effet, si nos vies sociales sont limitées notamment à cause de la fermeture des principaux lieux publics comme les bars ou les boîtes de nuit, nous fréquentons d'autres endroits où peuvent s'opérer des rencontres. "Il faut réussir à optimiser le temps qu'on a pour faire des rencontres", conseille-t-il. Aussi, selon lui, une simple file d'attente dans un commerce peut être le fruit d'une rencontre. "C'est vraiment une question d'état d’esprit", estime-t-il. Et pour les rencards ? Pour les dates, Yann conseille de les faire en extérieur. "Je ne vous conseille pas de démarrer tout de suite par un date chez vous ou chez d'autres personnes parce que tout de suite, c'est très intime", explique-t-il. Si le contexte est différent de la normale, Yann conseille de ne pas perdre de vue que, quoiqu'il arrive, la rencontre a lieu. "C'est plus ou moins la même chose, c'est-à-dire que oui la personne, si on lui plaît, si elle nous plaît, la rencontre elle va quand même avoir lieu", estime le coach en relations amoureuses. "Rien n'est plus fort que l'attirance donc vous pouvez être dans n'importe quel cadre, ce n'est pas grave, ça va fonctionner quand même", ajoute-t-il. Et on parle de quoi ? Pour Yann Piette, inutile de se réfugier dans le registre du "c'était mieux avant" et de complexer d'avoir un quotidien moins rempli que la normale. "On est tous enfermés chez nous en fait. C'est la même pour tout le monde donc inutile de chercher à se dire non mais je ne vais pas parler de ça", conseille Yann. En effet, pour lui, le contexte n'a aucune incidence dans l'échec ou la réussite d'une histoire. "Ce n'est pas le contexte qui fait que l'histoire, elle ne va pas marcher. C'est ce que vous vous allez faire et est-ce que quelque part l'alchimie va prendre. En fait aujourd'hui, ce n'est pas pire qu’avant, ce n'est pas mieux qu'avant, c'est juste différent", développe Yann.