VIDEO TPMP : Corinne Masiero vivement défendue par Josée Dayan après sa séquence polémique aux César

·1 min de lecture

C'est la séquence dont tout le monde parle depuis quelques jours. Le 12 mars dernier, à l'occasion des César, Corinne Masiero avait été invitée à remettre le prix des Meilleurs costumes. Mais la star de Capitaine Marleau avait créé la surprise en se dévoilant complètement nue et immaculée de sang."Qui veut la peau de Roger l'intermittent" ou encore "Rend-nous l'art, Jean", pouvait-on lire sur sa peau. Un acte qui avait pour but de mobiliser autour d'une question essentielle : l'avenir de la Culture. Mais si les internautes ont été nombreux à applaudir la démarche, d'autres ont en revanche grincé des dents.

C'est le cas de Jean-Marie Bigard et Isabelle Balkany, mais aussi de plusieurs parlementaires. Julien Aubert, député Oser la France du Vaucluse et neuf députés de droite ont adressé un courrier au procureur de la République afin de lui signaler la séquence. "Corinne Masiero s'est totalement déshabillée, imposant sa nudité, d'une part, au public physiquement présent dans la salle de spectacle et, d'autre part, aux téléspectateurs de l'émission. (...) Même si la liberté d'expression autorise une certaine forme d'expression corporelle (...) elle ne saurait tout justifier", peut-on lire dans le communiqué posté sur Twitter.

Ce mercredi 17 mars, le sujet était évidemment au centre des discussions sur le plateau de Touche pas à mon poste. La grande majorité des chroniqueurs s'est ainsi dite scandalisée par la démarche des ces parlementaires, qu'ils ont qualifiée de "ridicule". C'est (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO TPMP : Bernard Montiel victime de solitude, il révèle ne plus croire en l'amour
Le prince Philip protégé par la famille royale ? Ces détails de l'interview de Meghan et Harry qu'il ignore
Yseult révèle pourquoi elle parle autant de sexe dans sa musique
"Des idées mal placées" : Alain (Mariés au premier regard) fait une mise au point après sa séquence polémique
Le prince Charles sort de sa réserve : il prend la parole pour encourager les Britanniques à la vaccination