VIDEO - Touche pas à mon poste : un chroniqueur de l'émission convoqué par la police

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Professionnellement, Raymond Aabou n'officie pas uniquement sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le chroniqueur est également livreur. C'est d'ailleurs cette activité qui l'a amenée à recevoir un coup de fil et une convocation au commissariat qu'il a honorée ce mercredi 8 septembre. Une enquête judiciaire venait d'être ouverte à son encontre. La raison ? "Je suis auditionné pour une histoire de carreaux cassés. Ce n'est rien du tout, c'est des chamailleries. Je n'ai pas fait exprès", a raconté Raymond à Cyril Hanouna sur C8 ce jeudi 9 septembre.

Lors d'une livraison, Raymond Aabou aurait endommagé "une grande vitrine dans un immeuble qui appartient à une mairie". "Mais avant quand tu te faisais ça, tu te cassais. Tu t'en fous. Sauf que maintenant quand tu passes à la télévision, les gens t'ont vu. Donc ils m'ont dénoncé", a-t-il expliqué au début de l'émission. Après avoir été interrogé par un officier de police judiciaire, et répondu notamment à un "questionnaire sur [sa] vie", il a été demandé au chroniqueur de rembourser les carreaux cassés, soit la somme de 390 euros. Raymond Aabou attend désormais de savoir si cette mésaventure lui vaudra des poursuites judiciaires. La décision serait entre les mains du procureur.

Par ailleurs, Raymond Aabou a profité de cette anecdote pour faire remarquer à Cyril Hanouna que lors d'une précédente collaboration à la radio à ses côtés, il y a une dizaine d'années, plusieurs "happenings" l'ont amené à se retrouver au commissariat. Des (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Plus piégés que jamais" : l'exil de Meghan Markle et Harry vire au cauchemar
PHOTO - Gwendoline Hamon et Frédéric Diefenthal : leur fils de 17 ans, une "beauté" qui impressionne
PHOTO - Denis Brogniart rend hommage à Beka, un an après sa mort : "Tu as marqué nos vies au fer rouge"
"C'est un peu étrange" : comment Nolwenn Leroy a vécu l'après Star Academy
"C'est ma pire télé de ma vie" : Louane marquée par la honte dans une émission de M6

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles