VIDEO Top Chef : les internautes agacés d'emblée par un candidat jugé trop arrogant

·1 min de lecture

Les internautes n'apprécient que rarement l'arrogance et la prétention des candidats de Top Chef, qui a dû s'adapter à la crise sanitaire. Alors que la douzième saison du concours culinaire a démarré ce mercredi 10 février, les candidats ont commencé en s'affrontant sur une épreuve carte blanche d'une réalisation de dessert. Matthias Marc a ouvert le bal, en recevant autour de son plan de travail les quatre chefs, Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et Paul Pairet. Originaire d’Appenans, dans le Doubs, le jeune homme est tomé amoureux de la cuisine et de son univers rigoureux très tôt. « J’ai tout de suite aimé l’ambiance, les “Oui Chef !”, l’esprit collectif et la hiérarchie militaire mais bienveillante », confie-t-il à M6. Depuis, il a enchaîné les collaborations dans les plus grandes maisons pour les plus grands chefs.

Matthias Marc a commencé en tant que commis au Saint-James de Bouliac, auprès du grand chef Michel Portos. Il a ensuite intégré les équipes de l'Hôtel de Paris, l'un des trois étoiles d’Alain Ducasse. Chef de partie chez Christophe Moret au Lasserre, puis chef de partie au Meurice à Paris, dans un autre restaurant d’Alain Ducasse, c'est finalement dans son propre restaurant qu'il s'éclate en tant que chef cuisinier. A 27 ans, il tente sa chance dans Top Chef.

Un parcours flamboyant qu'il ne s'est pas privé de lister, au risque de paraître un peu vaniteux. "Ce moment où le premier candidat te fait passer pour une m*rde", "Il semble très prétentieux", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO TPMP : Benjamin Castaldi perd son sang-froid face à un avocat contre le passeport immunitaire
VIDEO Anne-Elisabeth Lemoine : sa confidence osée à la chanteuse Yseult
Top Chef 12 : le très beau geste d'un candidat envers les étudiants
Raymond Domenech : limogé par le FC Nantes, l'entraîneur est testé positif à la Covid-19 et placé à l'isolement
VIDEO Affaire conclue : Julien Cohen poussé à bout par un vendeur, il le remet à sa place