VIDEO. Température des clients, distances, hygiène : les marchés sous surveillance

Après 7 semaines d'arrêt, près de 6000 marchés sur 10 000 en France ont rouvert selon la Fédération nationale des marchés de France. Un soulagement pour les producteurs de fruits et légumes durement touchés par la crise et une satisfaction pour la clientèle, notamment pour des raisons économiques. Mais cette reprise progressive se déroule sous surveillance, avec la mise en place de nouvelles règles à respecter.

A Mennecy dans l'Essonne, on prend la température des clients En Essonne, département classé en zone rouge, le marché de Ménnecy a rouvert ses portes. A l'entrée, la police municipale fait respecter les distances de sécurité et les gestes barrières. Plus surprenant, elle prend aussi la température des clients à l'aide de caméras thermographiques. Cette mesure, qui semble rassurer la population, n'est pas obligatoire. Pas de contrôle systématiques, tous les clients testés sont volontaires. Des règles strictes sur le marché du Prado, à Marseille Le marché du Prado à Marseille, l'un des principaux de la cité phocéenne, a rouvert 3 jours par semaine au lieu des 6 habituels. Ici comme partout en France, de nouvelles mesures ont été mises en place pour assurer la sécurité de la clientèle et des vendeurs. De retour pour la première fois depuis le 24 mars dernier, les producteurs ont dû installer des barrières de protection pour que les consommateurs ne s'approchent pas des stands. Ce dispositif empêche les clients de toucher les fruits et les légumes. Un geste traditionnel devenu formellement interdit.