VIDEO Taratata : Julien Clerc agace les internautes, ils le comparent à… « une chèvre » !

·1 min de lecture

Les stars de la chanson française se sont réunies auprès de Nagui dans Taratata sur France 2 ce samedi 10 avril. Le but ? Rendre hommage à Serge Gainsbourg, en chanson. Le papa de Charlotte est décédé il y a trente ans, mais son immense oeuvre musicale a traversé les époques, même s’il n’est plus là pour la chanter. Le bal a été ouvert par Clara Luciani et Julien Clerc, qui ont ensuite interprété des extraits de leurs répertoires personnels. Plutôt que de choisir une seule chanson, l’ancien coach de The Voice est monté sur la scène de Taratata face au public masqué et a chanté un medley de ses plus grands tubes. “Ma préférence”, “Coeur de rocker”, “Ce n’est rien”, “Laissons entrer le soleil”, “Fais-moi une place”, “Femmes... je vous aime”, “Si on chantait” et enfin “Utile” a chanté Julien Clerc, de sa voix si reconnaissable. Et justement, les téléspectateurs ont eu quelques difficultés à apprécier la performance du musicien. Certains ont jugé qu’il chantait faux, tandis que d’autres l’ont carrément comparé à une chèvre !

“C’est moi ou Julien Clerc chante extraordinairement faux ?”, s’est demandé l’un d’entre eux. “Il n’a jamais chanté juste”, a répliqué un autre. “C’est chaud comme Julien Clerc chante faux”, “Dommage de massacrer un chef-d’oeuvre”, “Quel massacre”, “Je zappe”, “Ca craint”, “La voix de Julien Clerc est partie loin”, “J’ai cru entendre une chèvre”, “J’adore Julien Clerc en tant que personne, vraiment il a l'air super, mais niveau musique à part « Ma préférence» ... (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Koh-Lanta, Les armes secrètes : Gabin éliminé sur décision médicale, Magali est de retour !
Koh-Lanta, Les armes secrètes : Aurélien très remonté contre Shanice à cause… du riz !
VIDEO Mort du prince Philip : un hommage très symbolique va être rendu à l'abbaye de Westminster ce vendredi 9 avril
VIDEO Affaire conclue : les acheteurs décontenancés par un objet à leur effigie
VIDEO Les Z’amours : agacé par un candidat, Bruno Guillon le met mal à l’aise