VIDEO Télématin : Laurent Bignolas dérape avec une blague déplacée, la production présente ses excuses

·1 min de lecture

Rien ne va plus pour Laurent Bignolas. Après avoir présenté les journaux télévisés de France 3 de 1994 à 1999, il rejoint l’émission Faut pas rêver et par la suite Thalassa aux côtés de Sabine Quindou et de Georges Pernoud. Le 9 juin 2017, il remplace finalement le célèbre William Leymergie à la présentation de Télématin. Mais voilà, le comportement de l’animateur est jugé particulièrement odieux par certains de ses collègues. Le mois dernier, le Parisien révélait que Laurent Bignolas ne serait pas reconduit pour une cinquième saison à la tête de l’émission matinale. Ce dernier en a donc profité pour régler ses comptes avec ses anciens collaborateurs.

C’est donc un Laurent Bignolas des plus décontractés qui s’est nonchalamment autorisé un jeu de mot incontestablement raciste le samedi 10 avril. La chroniqueuse Julia Livage présentait alors le travail du chorégraphe français d’origine algérienne Sadeck Waff, une chorégraphie de tutting où les bras et doigts de soixante-quatre danseurs et danseuses suivent un mouvement hypnotisant inspiré par le vol synchronisé des étourneaux, « un phénomène observable dans toute l’Europe de novembre à février », des mots de la journaliste. C’est alors que Laurent Bignolas a prononcé les mots suivants : « C’est une bonne idée, commente l’animateur. Pour tous ceux qui ont l’habitude de voler dans les grands magasins et comme ils sont fermés, autant faire de la chouré-graphie. » Quelques rires gênés émanent des chroniqueurs et chroniqueuses avant que (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Patrick Balkany hospitalisé : son épouse Isabelle Balkany publie un cliché et annonce une bonne nouvelle
Regé-Jean Page quitte La Chronique des Bridgerton : les véritables raisons du départ de la star dévoilées
Clément (MAPR 5) : cette demande insolite faite à son mariage avant l’arrivée de Laura dans la mairie
VIDEO Affaire Conclue : Sophie Davant fait douter Harold Hessel au sujet du sexe d'une sculpture en pleine expertise
Helena Noguerra (Le Remplaçant) s'en prend à la famille royale britannique