VIDEO. Le "super cyclone" Amphan frappe violemment l'Inde et le Pakistan

Il était attendu avec crainte et a provoqué d'importants dégâts. Le cyclone Amphan, qualifié de "super cyclone" par les météorologues, a touché les côtes de l'Inde et du Bangladesh ce mercredi 20 mai. Il s'était formé deux jours plus tôt dans le golfe du Bengale, où une tempête aussi puissante n'avait pas été observée depuis le cyclone d'Orissa en 1999. >> Suivez l'évolution de l'épidémie dans notre direct Des rafales de vent atteignant plus de 180 km/h par endroit ont emporté arbres et toitures, coupant de nombreux axes routiers dans la région. Mercredi soir, on dénombrait au moins 14 victimes et des centaines d'habitations dévastées. Des centaines de milliers de personnes évacuées Les autorités indiennes et bangladaises ont surveillé heure par heure l'arrivée du cyclone. La mise à l'abri d'un million et demi de personnes vivant dans des zones à risque a été ordonnée au Bangladesh et plus de 320 000 personnes ont été évacuées côté indien. Confinées face à l'épidémie de Covid-19, les populations concernées doivent désormais affronter les inondations et les coupures d'électricité. Mercredi soir, une partie de la banlieue sud de Calcutta, en Inde, était toujours plongée dans l'obscurité.