VIDEO Sophie Marceau : ce conseil beauté qu'elle a donné à une candidate de Nagui... mais qui n'a pas fonctionné

Sophie Marceau fait des ravages. Difficile en effet de résister au charme de la comédienne. Une candidate de Tout le monde veut prendre sa place en sait quelque chose. Sa rencontre avec la maman de Vincent Zulawski restera à jamais gravée dans sa mémoire, comme elle l’a confié à Nagui ce vendredi 19 juin. C’était il y a une dizaine d’année, Camille était alors étudiante et participait à une rencontre avec les lecteurs d’un quotidien. Malgré le temps qui a coulé depuis, la candidate du jeu de France 2 se souvient parfaitement de l’arrivée de la fiancée des Français. « Elle est tellement sublime que je suis tombée en amour pour elle. De toute façon, elle est arrivée dans la pièce et on s'est tous tu parce qu'elle était... », détaille-t-elle, avant de Nagui la coupe : « Nue ? ». Si le fantasme de l’animateur ne se réalisera pas pour cette fois, Camille souligne tout de même qu’elle « n’avait pas de soutien-gorge, on l’a tous remarqué ». Une précision qui n’aura sans doute pas manqué d’émoustiller Nagui.

Un conseil pour la rendre « absolument sexy »

Camille se souvient également de la gentillesse absolue de Sophie Marceau, et du conseil qu’elle lui a prodigué. « Elle m'a donné un conseil beauté que, depuis, j'applique, parce que c'est Sophie Marceau qui me l'a donné, forcément », raconte-t-elle. Et d’expliquer : « J'étais un peu complexée à l'époque parce que j'étais plus costaud que ça. J'avais un double menton ». Afin de mettre en confiance la jeune femme, Sophie Marceau lui a donc

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Les reines du shopping : Cristina Cordula irritée par une candidate un peu trop sûre d’elle
Princesse Charlotte : la raison pour laquelle elle ne va pas retourner à l'école
La série H bientôt diffusée sur Netflix : Jamel Debbouze réagit
VIDÉO N’oubliez pas les paroles : la situation (très) gênante vécue par un candidat en plein match de karaté
VIDEO Chasseurs d’Appart : Stéphane Plaza étonné par les absences prolongées d’un homme marié