VIDEO. Sicile : la maison d'un boss de la mafia saisie par la justice à Syracuse va devenir un refuge pour des sans-abri

Un professeur de philosophie, membre de l’association Caritas, a créé, dans la ville sicilienne de Modica, un laboratoire du chocolat pour donner du travail à des femmes à qui avait déjà été trouvé un logement. Maurilio Assenza aide ces personnes à reprendre confiance en elles. Un engagement courageux, car en Sicile, la solidarité peut être risquée… Le militant associatif a donné le nom de Don Puglisi à ce lieux de réinsertion dont il est le directeur. Un hommage à ce prêtre assassiné par la mafia en 1993 à Palerme, parce qu’il gênait les chefs locaux. L’homme d’Eglise, reconnu martyr par le Vatican et vénéré aujourd’hui comme bienheureux, venait notamment en aide lui aussi à des femmes en détresse. "C’est ici qu’a été probablement confectionnée la bombe qui a tué le juge Falcone" Une grande maison appartenant à un boss de la mafia, sur les hauteurs de Syracuse, a été saisie par la justice. L’évêque a proposé qu’elle devienne un refuge pour les SDF. "C’est ici qu’a été probablement confectionnée la bombe qui a tué le juge Falcone [en 1992]. Vous comprenez très bien qu’on se trouve devant le lieu symbole du mal, de la perversion", dit monseigneur Calogero Peri au magazine "Nous, les Européens" (replay). "On va transformer cette maison en lieu de la légalité et de la rédemption, précise l’ecclésiastique qui fait visiter. Ici se trouve une trappe qu’il avait confectionnée et c’est comme ça que les mafieux pouvaient s’échapper dans les bois." Et malgré la présence de l’organisation criminelle, il veut croire en son projet : "Vous savez, si on a peur dans la vie, on ne fait rien. Et si je ferme les yeux, je vois ici plein de plantes à l’avenir et les personnes qui s’en occupent…" > Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".