VIDEO. Russie : la contestation populaire contre Vladimir Poutine se fait entendre sur TikTok

Entre deux vidéos de danse, un appel à manifester. En Russie, c'est sur le réseau social TikTok que de nombreux jeunes partagent leur mécontentement face à la situation économique et la répression policière ordonnée par Vladimir Poutine, et appellent à la libération de l'opposant Alexeï Navalny, détenu depuis le 17 janvier après avoir été victime d'une tentative d'assassinat à l'été 2020. Très populaire auprès des lycéens comme des jeunes adultes, le réseau TikTok a vu circuler de nombreuses vidéos montrant des interpellations brutales en marge des manifestations contre le président russe, des images qui ne sont que très rarement diffusées par les médias locaux. En prévision des rassemblements du 31 janvier, au cours desquels des dizaines de milliers de personnes ont à nouveau réclamé la libération d'Alexeï Navalny, une jeune femme a publié un cours de prononciation anglaise, afin de se faire passer pour un citoyen américain en cas d'interpellation par la police. Des vidéos qui mêlent humour et politique TikTok a aussi vu circuler de nombreux extraits de la dernière enquête vidéo réalisée par Alexeï Navalny et son équipe, dans laquelle l'opposant accuse Vladimir Poutine d'être le propriétaire officieux d'un luxueux palais de 17 000 mètres carrés, ce que le président russe continue de nier. Face à cet étalage de richesse, un jeune Russe a réagi avec ironie en se filmant, cocktail à la main, allongé sur une bouée dans une flaque boueuse, au beau milieu de la cité délabrée où il habite. Malgré la censure des autorités russes, les vidéos marquées du hashtag #свободунавальному ("#libertépourNavalny") sont toujours accessibles sur TikTok.