VIDEO Les Reines du shopping : le teint orange d’une candidate exaspère Cristina Cordula

Il n’y a pas que sur les vêtements que Cristina Cordula se montre intransigeante : l’animatrice est également très sévère avec les choix de maquillage des candidates des Reines du shopping. Elle l’a montré dans un des numéros de l’émission diffusés ce mardi 12 mai, lorsque Djamila a commis un impair inacceptable à ses yeux. Cette employée dans une caisse primaire d'assurance maladie a ouvert les portes de sa maison de Wavrechain-sous-Denain, dans le Nord, et a commencé par présenter son dressing à ses rivales et à l’animatrice. Après avoir montré ses pièces préférées - dont quelque chose de « mémérisant » selon Cristina Cordula - la candidate est passée à sa routine beauté. Elle a commencé par une crème de jour, avant d’appliquer très, TRÈS généreusement une crème teintée. Absolument pas en adéquation avec sa couleur de peau, ce produit l’a rendue… quasiment orange. « Je descends au niveau du cou aussi, pour éviter une trace de démarcation », a-t-elle expliqué, tout en continuant à se tartiner tout le visage. Un geste qui a choqué ses rivales.

Cristina Cordula sans pitié avec une candidate des Reines du shopping

« Wah c’est chaud… », s’est exclamée Dianeba. Mais c’est Assia qui a été la plus dure : « Mais non non… Je ne peux pas accepter. Mais il est orange, le fond de teint !, s’est-elle exclamée. Franchement, si Cristina ne taille pas sa mise en beauté, je ne m’appelle pas Assia. » La jeune femme avait vu juste : Cristina Cordula ne laisse jamais passer ce genre de choses… « La

Retrouvez cet article sur Voici

Jesta (Koh-Lanta) : la maman révèle son inquiétude et son impuissance face à des réactions de son fils
PHOTO Natalie Portman : la star dévoile une photo exclusive avec ses deux enfants
Meghan Markle et le prince Harry : un nouveau téléfilm axé sur le Megxit est en préparation
PHOTO Nicolas Bedos : son tendre hommage à sa mère, qu'il compare à une célèbre actrice
Quotidien : 600 millions de masques détruits en trois ans ? Les révélations chocs de deux journalistes