VIDEO Les Reines du shopping : une candidate survoltée exaspère ses rivales

·1 min de lecture

Ce mardi 2 février c'est au tour de Blyvy de plonger dans la compétition sous le regard de l'impitoyable Cristina Cordula. Blyvy est un ancien mannequin et de ses années sur les podiums elle a gardé une grande confiance en elle. Ce n'est donc ni le thème du défi "Un look tendance avec un sac imposé" pas plus que la présence de ses sérieuses concurrentes Mishaa, Leïla, Emily et Sarah qui est de nature à l'inquiéter. Blyvy en est sûre, cette fois-ci rien ne se mettra entre elle et la victoire du titre de Reine du shopping...

C'est dans son pavillon et dans une seyante combinaison en pilou-pilou que Blyvy, survoltée, accueille les caméras de l'émission. Devant ses rivales effarées il est fait mention des goûts de l'ancienne top pour les combinaisons noire transparentes portées avec juste "une culotte haute et une paire d'escarpins rouge". Un style que sans frémir Blyvy définit comme 3C " Check, Chic, Choc". Une dénomination qui sidère ses rivales, "elle est sérieuse là ?", "Choc je la suis à 100% elle est choc, choc, choc, check faut voir la définition mais chic elle est aux antipodes" protestent ses rivales. Mais ce qui irrite le plus les participantes de l'émission c'est l'énergie dont fait preuve Blyvy devant les caméras, que l'on pourrait qualifier d'excessive. Devant les images de Blyvy qui danse en ululant dans ses escaliers, avant de se jeter jambes écartées sur son lit, puis d'enchaîner avec un Booty Shake vraiment très distingué devant son dressing Leïla lâche agacée. " Alors (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Les Z'amours : une candidate effraie son mari avec ses inquiétants pouvoirs de divination
VIDEO Confinement : Gabriel Attal explique les raisons du changement d’avis du gouvernement
VIDEO ADP 2021 : Nathalie, battue par son ex-compagnon, bouleverse les internautes
VIDEO Touche pas à mon poste : de retour dans l'émission, René Malleville s'en prend à Gilles Verdez
Je te promets : les fans de This Is Us critiquent le remake français de la série