VIDEO Les Reines du shopping : une candidate jugée trop sexy… mais Cristina Cordula adore !

Les rediffusions continuent, pour Les Reines du shopping. Et depuis ce lundi 22 juin, c’est une semaine de compétition marquante de l’année 2018 qui a le droit à un nouveau tour de piste. Riche en tacles sévères entre candidates et en moments de malaise (notamment avec une quadragénaire qui était très déçue qu’on lui dise qu’elle faisait son âge), elle commençait avec la séance de shopping de Lizette. La belle Péruvienne de 37 ans, coiffeuse à Lillois en Belgique, avait d’emblée divisé ses rivales avec son style « sexy chic ». Lorsqu’elle a montré les vêtements qui se trouvaient dans son dressing, la Latine a fait comprendre à ses adversaires qu’elle allait opter pour un look ravageur. Et cela s’est confirmé quand elle a défilé dans sa tenue préférée : un grand pantalon vert, avec une veste oversize blanche ouverte sur… un body très transparent et décolleté. « Il manque un haut, là… », a lâché Angélique, choquée. « C’est même pas sexy, c’est too much ! », a taclé Joanne. Mais Cristina Cordula n’était pas d’accord avec elles, bien au contraire.

Une bombe latine dans Les Reines du shopping

Contrairement à ce que la voix-off - et une bonne partie des téléspectateurs - pensaient, l’animatrice a beaucoup aimé le look sexy de Lizette. « J’aime bien, hein ! C’est un pantalon qui est super à la mode. Et puis le côté large… C’est super sympa ! Elle le porte avec un body. Là, du coup, ça va ! Parce qu’elle porte une veste oversize par dessus, ce qui est très à la mode en ce moment. Là le

Retrouvez cet article sur Voici

Joel Schumacher : la profession rend hommage à la carrière du réalisateur après l’annonce de sa disparition
PHOTO JoeyStarr se paye la tête de Patrick Balkany après sa danse à la Fête de la musique
Patrick Sébastien partage des anecdotes croustillantes sur Jacques et Bernadette Chirac
Caroline Receveur : cette grande annonce qui va déstabiliser ses fans
VIDEO N’oubliez pas les paroles : Nagui annonce un changement qui va bouleverser les prochains Masters