VIDEO. On vous raconte l'histoire du basketteur Dennis Rodman

Dennis Keith Rodman naît le 13 mai 1961 à Trenton dans le New Jersey. Abandonné par son père alors qu'il n'a que 3 ans, Dennis est élevé par sa mère avec ses deux sœurs dans un quartier pauvre de Dallas. L'un des plus grands rebondeurs de l'histoire Après avoir fini sa croissance, il mesure désormais 2,04 mètres et décide de tenter sa chance au basket de haut niveau. Il intègre alors le championnat universitaire et finit par se faire drafter en NBA sur le tard, à l'âge de 25 ans. Commence alors la carrière d'un des plus grands rebondeurs de l'histoire. Avec les Pistons de Détroit, il remporte deux titres NBA en 1989 et 1990. Plébiscité pour ses qualités défensives, il finit 7 fois d'affilée meilleur rebondeur de la saison : un record inégalé à ce jour. Après le départ du coach Chuck Daly, qu'il considère comme un deuxième père, et son premier divorce, Dennis Rodman traverse une période de dépression. La saison suivante, il s'engage avec les Spurs de San Antonio et commence à se teindre les cheveux. Trois ans plus tard, il s'engage avec les Chicago Bulls, équipe dans laquelle évolue un certain Michael Jordan. En 2000, Dennis Rodman prend finalement sa retraite sportive après 14 ans de carrière et 5 titres de champion NBA. Un personnage fantasque Dennis Rodman, c'est aussi un personnage haut en couleur : pour ses aventures sentimentales avec Madonna ou encore Carmen Electra, ses problèmes d'alcool mais aussi ses problèmes avec la justice. En 2008, il est condamné à des travaux d'intérêts généraux pour avoir frappé sa compagne. Dennis Rodman, c'est aussi l'auteur d'un livre pour enfants. Pour dédicacer son autobiographie, il arrive habillé en mariée sur une calèche dans une librairie new-yorkaise. En 2014, Dennis Rodman se rend en Corée du Nord pour un match amical où il se lie d'amitié avec Kim Jong-un. Que ce soit sur ou en dehors du terrain, Dennis Rodman a marqué l'histoire du basket et celle des tabloïds.