VIDEO. Dans cette résidence universitaire à Nice, les étudiants tentent de surmonter les difficultés liées au Covid-19

Brut s'est rendu à Montebello, la résidence étudiante historique de Nice où sont logés près de 300 étudiants, pour la plupart inscrits en faculté de sciences. Comme la majorité des étudiants français, beaucoup ici suivent leurs cours en distanciel. Et ce rythme ne fait pas l'unanimité. "Moi franchement, je suis pour le retour du présentiel. Je pense que c'est très important la pédagogie, l'enseignement et même voilà y a des professeurs qui ne sont pas adaptés au distanciel", confie Mourad. Sarah, elle, travaille comme surveillante dans un collège. Elle a dû laisser de côté ses loisirs. "J'ai que le week-end, mais comme le week-end, on est confinés, je ne peux rien faire", raconte-t-elle. Rendre le quotidien plus agréable Dans cette résidence universitaire, chacun essaie ainsi de s'occuper et de rendre son quotidien moins répétitif. Par exemple, Paul crée des meubles pour les petits espaces. Étudiant à la Villa Arson, l'école Nationale Supérieure d'Art de Nice, il fait normalement de la peinture. "Mais en fait avec le confinement et tout ça, je me suis rendu compte qu'il y avait besoin, enfin dans les chambres étudiantes, il y avait besoin de gagner en espace, de rangement ou même de meubles qu'il n'y a pas forcément comme l'étendoir à linge", développe-t-il.