VIDEO. Quand Donald Trump propose à Emmanuel Macron de récupérer les "beaux combattants de l'État islamique"

Ambiance au Sommet de l'OTAN avant même le lancement des festivités officielles. C'est en effet sur fond de tensions qu'a commencé la rencontre. En pleines questions de la presse, Donald Trump a proposé, non sans ironie, à son homologue français de récupérer les "beaux combattants de l'État islamique". Une suggestion qui n'a pas laissé Emmanuel Macron de marbre, lequel a répondu "Soyons sérieux". Alors que le président américain affirmait, peu avant, que beaucoup de djihadistes étaient européens, Emmanuel Macron lui a tenu tête en assurant qu'ils étaient "une toute petite proportion de l'ensemble du problème". "C'est pour ça que c'est un grand homme politique parce que c'était l'une des meilleures non-réponses que je n'ai jamais entendues", a alors renchéri le chef d'État américain. Un tacle de Donald Trump qui est, tout simplement, venu amplifier la discorde entre des alliés qui sont déjà confrontés aux actions de la Turquie, entre autres. Aussi, le président américain a ouvertement attaqué Emmanuel Macron pour avoir jugé l'Alliance (ndlr : l'OTAN) en état de "mort cérébrale". Il a alors qualifié ses propos de "très insultants".