VIDEO A prendre ou à laisser : la drôle de technique de Cyril Hanouna pour régler un conflit entre candidats

·1 min de lecture

N’est pas Cyril Hanouna qui veut. Le trublion de C8 le prouve chaque jour dans ses émissions. De Touche pas à mon poste à A prendre ou à laisser, le papa de Bianca et Lino aime faire le fou en toutes circonstances. Le programme des boîtes en est le parfait exemple. A chaque début d’émission – à tout moment à vrai dire -, les candidats sont invités à réaliser des chorégraphies plus endiablées les unes que les autres. C’est donc dans la bonne humeur que l’élu du jour vit son expérience. Ce jeudi 5 novembre, c’est Marie qui était choisi par le tirage au sort pour remporter au maximum 440 000 euros. C’était plutôt bien parti pour elle puisqu’elle a enchaîné l’ouverture des sommes rouges, les plus faibles, augmentant ainsi ses chances de repartir avec un gros pactole. Mais avant de débuter son ascension vers l’agrandissement de son porte-monnaie, Cyril Hanouna a fait un petit tour de table pour prendre des nouvelles des autres participants.

Il a ainsi demandé des nouvelles de Julien, le « clubber » dont le moral n’est pas vraiment au beau fixe. En cause ? La mise en danger de son travail – chauffeur de VTC – en pleine de crise du coronavirus. Il faut dire que le confinement provoque la réduction du nombre des demandes, mettant certains employés au chômage. Si Cyril Hanouna s’est désolé de la situation, il a réalisé que Joël, également candidat de l’émission, était lui chauffeur de taxi. Deux professions qui se vouent une guerre sans merci depuis plusieurs mois maintenant.

Alors Cyril (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Cette semaine dans Voici : un papa ultra sexy à la plage en famille
Patrick Duffy a retrouvé l'amour à 71 ans : l'heureuse élue est une actrice de Desperate Housewives
Florent Pagny : la vraie raison de sa rupture avec Vanessa Paradis
Ici tout commence : qui est Aurélie Pons, l’interprète de Salomé Dekens ?
Florent Pagny : pourquoi Emmanuel Macron tenait vraiment à le recevoir à l'Elysée