VIDEO. Présidentielle 2022 : en cas de duel entre Macron et Le Pen, Mélenchon ne donnera pas de consigne de vote

Le front républicain, il n'en veut plus. Invité de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3 dimanche 7 mars, Jean-Luc Mélenchon a indiqué qu'il ne donnerait pas de consigne de vote en cas de duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle de 2022. Même si tous deux ne sont "clairement pas la même chose", a reconnu le chef de file de La France insoumise. "Les consignes n'ont aucun poids aujourd'hui" "Je ne reprendrai jamais l'initiative de dire faites ceci, faites cela" en cas de second tour entre le chef de l'Etat et la présidente du Rassemblement national, a assuré celui qui a déjà lancé, comme Marine Le Pen, sa candidature pour 2022. "Les consignes n'ont aucun poids aujourd'hui, il faut vivre avec son époque", a expliqué le député de Marseille. Le leader insoumis a nié avoir mis "un signe égal" entre les deux candidats lors du second tour de la présidentielle de 2017, comme il lui est souvent reproché. Il avait alors refusé de donner une consigne à ses électeurs, indiquant simplement que, pour sa part, il irait voter, et pas pour le Front national.